Les allergies chez les chats – Ce qu’il faut savoir

par Thomas

Les allergies des chats sont beaucoup moins souvent discutées que celles des chiens, mais cela ne veut pas dire que ce problème n’existe pas du tout. Avec la popularité croissante de la compagnie féline, les allergies aux chats sont de plus en plus fréquentes.

Malheureusement, il faut se rendre compte que la médecine vétérinaire est beaucoup moins développée dans le cas des chats que dans celui des chiens. De plus, de nombreuses méthodes actuellement utilisées (par exemple les tests sanguins) sont beaucoup moins fiables et il est plus difficile de trouver la véritable raison de l’allergie.

Dans de nombreux cas, bien que l’allergène détecté lors du test soit éliminé, l’allergie ne disparaît pas et les propriétaires mettent des années à trouver (ou non) la véritable raison de la réaction allergique. Examinons les causes des allergies.

Allergie ou intolérance alimentaire

Le type d’allergie le plus courant chez les chats est tout simplement l’intolérance alimentaire.

Les chats peuvent être allergiques à la viande, le plus souvent de poulet ou de bœuf, mais aussi aux œufs, au poisson et même aux additifs utilisés dans les aliments tels que les conservateurs.

Les symptômes d’une allergie alimentaire peuvent inclure par exemple des problèmes de selles (principalement la diarrhée), la perte de poils, de petites croûtes, un grattage accru.

Il est important de noter que la diarrhée après avoir bu du lait n’est pas un signe d’allergie, mais une réaction courante au lait. Contrairement à l’opinion populaire, les chats ne devraient pas boire de lait, car ils ne digèrent pas le lactose.

En cas d’allergie alimentaire, la meilleure façon de la découvrir est d’exclure les éventuelles maladies de la peau et d’introduire un régime d’élimination. Elle consiste généralement à commencer à nourrir le chat avec des repas entièrement nouveaux, avec un type de protéines animales différentes de celles qu’il recevait auparavant.

De temps à autre, un nouvel ingrédient est introduit, ce qui permet de vérifier s’il provoque une réaction allergique.

Il est également possible d’effectuer différents tests sanguins, à l’aide desquels des paramètres spécifiques sont déterminés, qui montrent en fait à quoi le chat est allergique.

De nombreux vétérinaires estiment cependant que dans le cas des chats, ces tests ne sont souvent pas très fiables.

Allergie aux morsures/piqures

Certains chats présentent également des réactions allergiques aux piqûres de divers insectes. Il peut s’agir d’un signe de dermatite allergique aux puces lorsque le chat souffre d’une infestation de puces, alors il se gratte fortement, léchant certains endroits, mais on peut aussi remarquer des puces visibles sur sa peau.

Il est préférable d’utiliser diverses préparations repoussant ces insectes, notamment parce qu’ils peuvent transmettre, entre autres, des ténias.

Parfois, les chats réagissent très fortement aux piqûres de moustiques ou de moucherons, les symptômes sont généralement visibles près du nez ou des oreilles du chat. Un diagnostic correct doit être fait par le vétérinaire, qui applique aussi généralement des préparations censées diminuer la sensation de démangeaison sur la peau du chat.

Allergie de contact

L’allergie de contact chez les chats est plutôt rare, mais elle ne peut être ignorée. Elle se manifeste généralement par des griffures persistantes, des léchages aux endroits où le chat se rend, ce qui conduit à nouveau à l’alopécie. Elle peut également, si elle n’est pas traitée, provoquer de l’asthme chez les chats, entre autres.

C’est pourquoi il est bon de faire les bons tests sous-cutanés sur votre animal de compagnie, qui montreront quel est le facteur fortement allergisant pour notre animal. La meilleure solution consiste à éliminer l’allergène de l’environnement.

Mais ce n’est pas toujours possible (par exemple lorsque les acariens sont le facteur allergène), alors on a généralement recours à des thérapies complémentaires, ordonnées par le vétérinaire, comprenant parfois une désensibilisation.

Conclusion

Malheureusement, il est très difficile de déterminer la véritable cause de l’allergie chez les chats. Pire encore, même les aliments spécialisés recommandés par un vétérinaire ne fonctionnent pas.

Nous devons également nous rappeler que les réactions allergiques aux composants des aliments ne sont pas la seule cause d’allergie chez les chats. Comme chez l’homme, les allergènes peuvent être des acariens ou du pollen.

Tu pourrais aussi aimer

Laissez un commentaire