Découvrez la communication écolo !

par Thomas

Pour exprimer leur attachement aux valeurs environnementales, nombreuses sont les entreprises qui incluent dans leur publicité des messages véhiculant ces valeurs. À ce niveau cependant, on ne peut pas encore dire qu’elles font de la communication écolo. Cette dernière nécessite en effet un engagement encore plus important. 

Les impacts de la communication traditionnelle et digitale sur l’environnement 

Quand on parle de pollution environnementale liée à la communication des entreprises, nous avons souvent tendance à penser que seuls les moyens les plus traditionnels comme les papiers, les catalogues et les prospectus sont concernés. Pourtant, ce problème est dû également en partie aux solutions de communication digitale. Cela est confirmé par les résultats d’une étude réalisée par Think-tank The Shift Project selon laquelle pas moins de 4% des émissions de CO2 de la planète sont dues aux technologies de l’information et de la communication. Le chiffre est ainsi similaire à celui des émissions liées au trafic aérien planétaire. 

Et plus surprenant que cela paraît, le streaming, la vidéo sur Internet et le mailing font partie des supports de communication les plus polluants. À titre d’exemple, un seul email avec pièce jointe émet autant que 7 bouilloires fonctionnant d’une manière simultanée. 

Un engagement plus important est requis

La communication écolo ne doit seulement pas être concentrée sur la communication stricto-sensu. Elle implique en effet un engagement des entreprises dans le développement durable sur tous les fronts. Cela commence donc par la fabrication qui doit être faite qu’avec des matières premières provenant de fournisseurs mettant en priorité le respect de l’environnement. Il en est de même en ce qui concerne les techniques et les lieux de production, qui ne doivent pas également être à l’opposé des valeurs environnementales. Un engagement plus important pour valoriser les produits en fin de vie est également requis, d’où le nombre de plus en plus important des entreprises qui investissent dans le compostage, le recyclage et le tri sélectif. 

Investir encore plus dans les objets et les événements éco-responsables 

La communication écolo implique également de choisir des objets et goodies écolo à offrir à vos clients, à vos partenaires ou à vos collaborateurs. Demandez-vous ainsi toujours si les objets et les goodies que vous allez utiliser dans votre communication sont utiles, fonctionnels tout en respectant les normes environnementales en vigueur. La conception de ces articles se fait avec des matières naturelles ou biodégradables et des techniques de fabrication respectueuses de l’environnement. Si vous voulez aller encore plus loin dans votre engagement dans la communication écolo, limitez le plus possible la consommation d’énergie durant les événements que vous organisez ou auxquels vous participez. Gérez également les déchets d’une manière optimale et respectez totalement le site et son environnement. 

Les canaux de communication éco-conçus à privilégier

Ce n’est qu’après qu’il faut se concentrer sur la communication proprement dite. Comme on l’a dit en introduction, vous ne devrez pas vous contenter de glisser dans vos communications des messages relatifs au développement durable. Investissez ainsi de plus en plus dans les supports de communication éco-conçus.

Commençons avec les plus traditionnels moyens de communication. Depuis quelques années, les imprimeurs sont nombreux à proposer des papiers éco labellisés, qui ont un avantage d’avoir un impact très réduit sur l’environnement pendant tout leur cycle de vie. Sinon, vous pourrez également trouver chez eux des papiers produits avec du bois issus de forêts à gestion durable. (FSC) 

La communication écolo consiste également à ne choisir que des encres qualifiées de « végétales ». Ces dernières sont réputées pour leur toxicité plus limitée et leur développement à base de ressources renouvelables.

Tu pourrais aussi aimer

Laissez un commentaire