Thomas d'Aquin en questions

 
 
Charte du forum
 
 Nouveau sujet  |  Remonter au début  |  Retour au sujet  |  Rechercher  |  S'identifier   Message précédent  |  Message suivant 
 Re: Considérations sur le mouvement et le temps
Auteur: Delaporte 
Date:   07-04-2017 16:34

Cher Alcor,

Je vous demande pardon pour mon ton péremptoire et obstiné. Merci de me redonner votre argumentation en synthèse, je vais pouvoir la reprendre plus aisément.

Je ne sais plus quel directeur de programme aérospatial a dit un jour : « Nous calculons la trajectoire des navettes spatiales dans l’espace newtonien, mais nous les envoyons dans l’espace réel ! » Réflexion fort intelligente et intéressante, qui marque une différence de nature entre l’Univers de la physique théorique tel que nous le pensons, et l’Univers réel tel que nous l’habitons. C’est d’ailleurs parfaitement cohérent avec Newton, qui a lui-même écrit dans ses Principia : « L’espace absolu, sans relation aux choses externes, demeure toujours similaire et immobile. L’espace relatif est cette mesure ou dimension mobile de l’espace absolu, laquelle tombe sous nos sens par sa relation aux corps, et que le vulgaire confond avec l’espace immobile ». L’espace absolu est évidemment celui de Newton et de la science, immobile, tridimensionnel, linéaire, infini et vide, tandis que l’espace relatif, trivial ou encore vulgaire (avec une dose de mépris), est tout au contraire en mouvement, rond, limité et plein. Mais voilà, l’espace absolu n’est qu’une construction de l’esprit, tandis que l’espace relatif est celui qui existe vraiment, celui contre lequel l’ingénieur aérospatial se cogne une fois le "top" de lancement donné.

Cette entrée en matière pour reprendre le début de votre argumentation : « L’espace est radicalement indépendant du mouvement et du temps ». L’espace newtonien, oui, l’espace réel (celui qui m’intéresse) non, trois fois non. Bien au contraire, il est étroitement dépendant du mouvement d’ensemble de l’Univers, dont il est, en quelque sorte la moelle, les eaux d’en-haut comme l’appelle la Bible. Ce qui implique qu’il est tout sauf immobile, intemporel et vide. Nous avons là, je pense, une divergence de principe qui rend tout dialogue ultérieur très délicat. je veux bien comprendre que vous refusiez d’associer votre conception non-newtonienne du temps avec votre conception newtonienne de l’espace (car Newton fait une distinction exactement parallèle à propos du temps, mais vous semblez avoir choisi l’option newtonienne pour l’espace et l’option non-newtonienne pour le temps), mais comprenez en échange, qu’il en va pour moi de façon diamétralement opposée. Tout commence avec le mouvement global de l’univers. C’est lui qui fixe l’espace et le temps, leurs caractéristiques et leurs évolutions.

J’en viens à votre point deux : « Si vous soutenez qu’il est possible de diviser le temps … ». Mais ce n’est pas seulement moi qui le soutient, c’est vous aussi ! vous le divisez en "début", "pendant" et "fin" (en aparté, vous me mettez au défi de définir la notion de mi-temps, mais je vous défierais bien de me dire quand s’arrête votre début et quand commence votre pendant, et quand ce dernier finit-il pour que commence la fin. Mais peu importe …) Sans faire référence aucunement à l’espace, mais en reprenant strictement vos termes, je vous ai démontré que soit le mouvement était impossible, soit le temps était infiniment divisible. Je reprends "en synthèse". Trois cas de figure possibles :

1°- Les trois parties – début, pendant et fin – ont une durée
2°- Aucune de ces trois parties n’a de durée
3°- Certaines de ces parties ont une durée, et d’autres n’en ont pas

Dans le premier cas, le début du temps a une durée, le pendant du temps a une durée, et la fin du temps a une durée. Si, comme vous le dites, la forme du tout se retrouve dans chacune des parties, alors, la durée du début a elle-même un début, un pendant et une fin, et ainsi à l’infini ; et il en va de même du pendant et de la fin. Donc, la durée du temps est infiniment divisible. Dans le second cas, nous arrivons à un paradoxe, où un temps aurait une durée, alors qu’aucune de ses parties n’aurait de durée, mais toutes seraient en quelque sorte immédiates. C’est impossible, et d’ailleurs, comme vous l’admettez, je pense, aucun mouvement ne serait possible dans ce cas. Dans le troisième cas, supposons par exemple que ni le début, ni la fin n’aient de durée, mais que ce soit le pendant qui en ait une (l’argument vaut tout autant si l’on avait choisi l’une ou l’autre des deux autres parties). Alors, si ni le début, si ni la fin n’ont de durée, le temps est impossible dans ces parties ; il ne se déroulera donc que dans la partie du pendant. Donc la partie dite début ne sera pas le début de la durée du temps, et la partie dite fin ne sera pas non plus la fin de la durée du temps, mais tout le temps durera dans la partie pendant, où nous retrouverons exactement les trois mêmes problématiques que précédemment. Dans tous les cas, en conclusion, ou bien le temps sera divisible à l’infini, ou bien le mouvement sera impossible.

Puis, vous dites : « La ligne ne consiste pas seulement en ses éléments (les points) mais dans leur disposition, en l’occurrence disposition continue et unidimensionnelle. Ce n’est donc pas là un argument valable contre l’existence du point, élément géométrique, constitutif de la ligne … les éléments constituant le tout n’ont pas nécessairement les mêmes propriétés que le tout lui-même »

Là encore, nous n’avons certainement pas la même idée de ce qu’il faut entendre par élément constitutif. Que celui-ci n’ait pas nécessairement les mêmes propriétés que le composé, soit jusqu’à un certain point, encore faut-il qu’il y ait entre eux une communicabilité suffisante pour que les composants puissent composer le composé. Le grain de blé et l’eau n’ont pas les mêmes propriétés ni entre eux, ni avec le pain qu’ils composent, encore faut-il que blé et eau aient certains points de communication entre eux et avec le pain pour pouvoir composer du pain. On ne fait pas de pain avec de l’essence et un briquet. Un composant est nécessairement quelque chose du composé, si dissout soit-il. Il y a des traces résiduelles, si ce n’est actuelles du moins potentielles, de blé et d’eau dans le pain.

Pour que le point soit un élément constitutif de la ligne, il faut donc qu’il ait des caractères communiquant avec la ligne. Or la seule caractéristique de la ligne, c’est d’être une étendue continue unidimensionnelle. Mais rien, dans le point, ne permet de constituer une telle nature. Il n’est ni étendu, ni continu, ni unidimensionnel, et cela ni en acte ni en puissance. Il est donc impossible, contrairement à ce que vous dites, d’agencer des points en « une disposition continue et unidimensionnelle », car :

1°- L’unidimensionnalité est une dimension, or le point n’en a pas, par définition. Vous pouvez donc multiplier à l’infini les points et les agencer dans toutes les dispositions possibles, ils ne pourront jamais constituer une dimension. Rien ne peut donner ce dont il est dépourvu. La dimension devra venir d’un autre élément que le point, mais lequel ?

2°- La continuité provient de la compénétration des limites entre les parties. La main, par exemple, est continue au bras, car il n’existe pas de séparation actuelle entre les deux. La fin du bras est compénétrée avec le début de la main ; les deux ne sont séparables qu’en puissance. Mais le point n’a pas de limite qui détourerait un contenu. Il ne peut donc y avoir de compénétration des limites d’un point avec un autre, ou, si on l’imagine possible, la compénétration d’un point avec un autre ne constituerait pas autre chose qu’un point. On peut donc compénétrer les limites des points à l’infini, on n’obtiendra jamais autre chose qu’un point. Jamais une ligne.

Donc, « une disposition continue et unidimensionnelle » des points est quelque chose d’absolument impossible à réaliser ni même à concevoir, et ne pourra en aucun cas constituer une ligne. Le point n’est pas l’élément constitutif de la ligne.

Cordialement

L'animateur

 Répondre à ce message  |  Liste des forums  |  Vue plane   Nouveau sujet  |  Anciens sujets 

 Sujets Auteur  Date
 Considérations sur le mouvement et le temps  Nouveau
Alcor 01-03-2017 15:27 
 Re: Considérations sur le mouvement et le temps  Nouveau
Delaporte 02-03-2017 11:43 
 Re: Considérations sur le mouvement et le temps  Nouveau
Alcor 03-03-2017 15:38 
 Re: Considérations sur le mouvement et le temps  Nouveau
Delaporte 03-03-2017 20:33 
 Re: Considérations sur le mouvement et le temps  Nouveau
Stagire 05-03-2017 19:21 
 Re: Considérations sur le mouvement et le temps  Nouveau
Alcor 07-03-2017 17:21 
 Re: Considérations sur le mouvement et le temps  Nouveau
Stagire 07-03-2017 20:02 
 Re: Considérations sur le mouvement et le temps  Nouveau
Delaporte 08-03-2017 16:59 
 Re: Considérations sur le mouvement et le temps  Nouveau
Ph de Bellescize 08-03-2017 07:08 
 Re: Considérations sur le mouvement et le temps  Nouveau
Ph de Bellescize 08-03-2017 11:19 
 Re: Considérations sur le mouvement et le temps  Nouveau
Alcor 08-03-2017 16:54 
 Re: Considérations sur le mouvement et le temps  Nouveau
Ph de Bellescize 09-03-2017 09:13 
 Re: Considérations sur le mouvement et le temps  Nouveau
Alcor 10-03-2017 14:32 
 Re: Considérations sur le mouvement et le temps  Nouveau
Delaporte 11-03-2017 11:57 
 Re: Considérations sur le mouvement et le temps  Nouveau
Cristian de Leon 12-03-2017 07:39 
 Re: Considérations sur le mouvement et le temps  Nouveau
Ph de Bellescize 12-03-2017 08:00 
 Re: Considérations sur le mouvement et le temps  Nouveau
Alcor 17-03-2017 18:59 
 Re: Considérations sur le mouvement et le temps  Nouveau
Delaporte 18-03-2017 15:24 
 Re: Considérations sur le mouvement et le temps  Nouveau
Ph de Bellescize 17-03-2017 20:19 
 Re: Considérations sur le mouvement et le temps  Nouveau
Ph de Bellescize 23-03-2017 07:49 
 Re: Considérations sur le mouvement et le temps  Nouveau
Delaporte 23-03-2017 11:28 
 Re: Considérations sur le mouvement et le temps  Nouveau
Alcor 23-03-2017 17:40 
 Re: Considérations sur le mouvement et le temps  Nouveau
Delaporte 24-03-2017 10:15 
 Re: Considérations sur le mouvement et le temps  Nouveau
Ph de Bellescize 23-03-2017 19:48 
 Re: Considérations sur le mouvement et le temps  Nouveau
Ph de Bellescize 23-03-2017 20:08 
 Re: Considérations sur le mouvement et le temps  Nouveau
Alcor 24-03-2017 11:06 
 Re: Considérations sur le mouvement et le temps  Nouveau
Delaporte 24-03-2017 13:29 
 Re: Considérations sur le mouvement et le temps  Nouveau
Alcor 24-03-2017 14:21 
 Re: Considérations sur le mouvement et le temps  Nouveau
Delaporte 24-03-2017 15:00 
 Re: Considérations sur le mouvement et le temps  Nouveau
Alcor 24-03-2017 15:31 
 Re: Considérations sur le mouvement et le temps  Nouveau
Delaporte 24-03-2017 16:05 
 Re: Considérations sur le mouvement et le temps  Nouveau
Ph de Bellescize 24-03-2017 20:59 
 Re: Considérations sur le mouvement et le temps  Nouveau
Alcor 31-03-2017 13:46 
 Re: Considérations sur le mouvement et le temps  Nouveau
Delaporte 31-03-2017 16:25 
 Re: Considérations sur le mouvement et le temps  Nouveau
Delaporte 01-04-2017 10:37 
 Re: Considérations sur le mouvement et le temps  Nouveau
Ph de Bellescize 31-03-2017 22:03 
 Re: Considérations sur le mouvement et le temps  Nouveau
Ph de Bellescize 01-04-2017 09:43 
 Re: Considérations sur le mouvement et le temps  Nouveau
Jacques Laroche 01-04-2017 15:29 
 Re: Considérations sur le mouvement et le temps  Nouveau
Delaporte 01-04-2017 19:10 
 Re: Considérations sur le mouvement et le temps  Nouveau
Jacques Laroche 01-04-2017 22:35 
 Re: Considérations sur le mouvement et le temps  Nouveau
Delaporte 02-04-2017 17:12 
 Re: Considérations sur le mouvement et le temps  Nouveau
Delaporte 02-04-2017 18:16 
 Re: Considérations sur le mouvement et le temps  Nouveau
Jacques Laroche 03-04-2017 05:10 
 Re: Considérations sur le mouvement et le temps  Nouveau
Delaporte 03-04-2017 21:15 
 Re: Considérations sur le mouvement et le temps  Nouveau
Jacques Laroche 05-04-2017 05:21 
 Re: Considérations sur le mouvement et le temps  Nouveau
Delaporte 05-04-2017 12:00 
 Re: Considérations sur le mouvement et le temps  Nouveau
Alcor 06-04-2017 17:32 
 Re: Considérations sur le mouvement et le temps  Nouveau
Delaporte 07-04-2017 16:34 


 Liste des forums  |  Besoin d'un identifiant ? Enregistrez-vous ici 
 Connexion
 Nom utilisateur:
 Mot de passe:
 Retenir mon login:
   
 Mot de passe oublié ?
Veuillez saisir votre adresse e-mail ou votre identifiant ci-dessous, et un nouveau mot de passe sera envoyé à l'e-mail associé à votre profil.
Page sans titre