Questions disputées

 
 
Charte du forum
 
agrandir
 Nouveau sujet  |  Remonter au début  |  Retour au sujet  |  Rechercher  |  S'identifier   Nouveau sujet  |  Anciens sujets 
 Internet est-il dangereux ?
Auteur: Jean-Marie Brodin 
Date:   17-11-2007 16:25

J’ai passé 5 mois sans Internet !!

A cause d’une incompréhension de mon précédent FAI (Fournisseur d’Accès Internet), je me suis trouvé brutalement et sans préavis, privé d’Internet. J’ai en tout passé 5 mois loin du réseau. J’ai pu alors constater un certain nombre de choses. Tout d’abord, une plus grande sérénité dans la vie familiale. Plus la peine de vérifier constamment si les enfants ne sont pas en train de faire des bêtises sur Internet. Ces derniers, au bout d’un certain temps ont pris leur mal en patience. Plus de chat, plus de blog, plus de discussions et d’argumentation pour limiter le temps passé à l’ordinateur, etc … Bref, du temps retrouvé pour lire, travailler, etc … Ca tient aussi pour moi d’ailleurs : plus de temps passé sur le forum St Thomas d’Aquin :-). Bref, si ça n’avait tenu qu’à moi, je ne me serais pas réabonné. D’autant que l’attitude des FAI vis-à-vis de leurs clients, futurs ou présents, ne me paraît pas normale. J’y reviendrai. Mais voilà. J’ai dû constater qu’aujourd’hui, il n’est pas évident de ne pas avoir une connexion Internet. Certains amis se sont plaint : on ne peux plus te joindre, tu n’as plus d’e-mail, il faut absolument que tu te réabonnes. Les enfants : « papa, en classe, on me demande de faire une recherche sur Internet, tout le monde a Internet sauf nous ». Même mon épouse, pourtant hostile à tout ce qui est ordinateur et Internet, trouvait finalement pratique de pouvoir consulter ses comptes par le réseau. Moi aussi, pour des questions professionnelles, il m’était difficile de ne pas avoir Internet. J’ai donc refait le tour des FAI, pour essayer d’en trouver un qui ne soit pas comme celui qui m’avait fait faux bond. Or ce qui m’est apparu durant cette recherche d’un « bon FAI », c’est que c’était systématiquement le FAI qui m’imposait ses conditions. Nous n’étions pas dans une relation « client - fournisseur » normale. En particulier, nombreux étaient ceux qui voulaient systématiquement lier la fourniture d’un accès Internet, à celle d’un contrat téléphonique (soit dit en passant, la vente liée est interdite). Comme si, même si j’avais le choix du FAI, je n’avais pas le choix entre m’abonner à Internet et ne pas le faire. Et c’est là que se pose une question bien réelle : peut-on vivre aujourd’hui sans Internet ? Ne risque-t-on pas d’être marginalisé ? Cependant, ce problème est-il spécifique à Internet, où ne s’étend-il pas à tous les moyens de communication ? Peut-on aussi vivre « normalement » sans téléphone ? Chaque époque développe ses propres moyens de communications, et étant donné l’importance de cette fonction de communication, n’est-on systématiquement marginalisé dès que l’on ne possède pas le ou les moyens de communications de son époque ? Autrement dit, ne doit-on voir dans le fait d’être marginalisé du fait de l’absence de connexion Internet, qu’un phénomène général, et non propre à Internet en particulier ? Ou encore, Internet possède-t-il des caractéristiques propres, qui le distingueraient de manière fondamentale des autres moyens de communication ?

Ma réponse à cette question est la suivante : pour les autres moyens de communication l’utilisateur pouvait avoir une compréhension parfaite des principes du système de communication. L’utilisateur avait une maîtrise quasi-totale des informations qui sortaient ou qui entraient chez lui. En ce qui concerne le téléphone, le principal risque était d’être sur écoute. Mais les écoutes téléphoniques sont réglementées. De plus, on ne peut pas mettre des millions de gens sur écoute. Or ce n’est pas le cas pour Internet, du fait de la complexité de l’ordinateur et du réseau. Un tout petit nombre de gens peuvent affirmer comprendre parfaitement le fonctionnement de l’un et de l’autre. Autrement dit, Internet est devenu un moyen de communication qui s’est rendu indispensable, mais qu’à de très rares exceptions près, personne ne comprend parfaitement. Je me suis souvent amusé à mettre au défi les ingénieurs systèmes des sociétés où je travaillais, en leur disant la chose suivante : « Tu assures que la sécurité de ton système est parfaite, mais moi je connais un « hacker ». Veux-tu que je lui fasse faire un test ? ». La réponse a toujours été « euh, attends un peu, je ne sais pas s’il n’y a pas une petite faille quelque part ». Et ces gens sont pourtant des professionnels de l’informatique.

Nous sommes donc face à un système de communication qui peut s’introduire chez nous, et saisir des informations sur les disques durs de nos ordinateurs, sans que nous le soupçonnions. Des systèmes qui, en sens inverse, peuvent introduire chez nous des informations que nous ne contrôlons pas. Nous pouvons être amenés à commettre des délits sans le savoir. Un système de communication qui peut saisir notre « profil », en faisant des statistiques sur nos click-souris, etc… etc… Sans parler des informations sur notre vie privée que nous mettons nous même (ou nos enfants) librement et volontairement sur la toile, comme je suis d’ailleurs en train de le faire en ce moment.

En ce sens, Internet n’est pas un système de communication classique. C’est quelque chose qui inclut une composante « communication », mais qui possède d’autres fonctions, et le fait qu’il se soit rendu quasiment indispensable en tant que moyen de communication, pose problème.

La réponse que je donne aujourd’hui à la question : « Internet est-il dangereux ? » est « oui ». Non pas à cause de ses défauts « classiques » (sites pornos, pédophiles, satanistes, etc …), mais à cause de ses qualités. Pour les premiers défauts, les gouvernements pourront s’organiser pour les combattre et les éliminer. Mais le problème, c’est la conjonction des qualités d’Internet, qui le rendent indispensable, car c’est un moyen de communication extraordinaire, et de sa complexité, qui fait que l’utilisateur ne maîtrise pas les flux d’informations entrant et sortant de chez lui. Et là, les gouvernements risquent non seulement de ne pas s’opposer, mais d’utiliser cette caractéristique du réseau, car elle leur facilite le travail d’observation de la population.

C’est pourquoi j’ai ouvert ce débat, autour de ces questions :

- Est-il possible aujourd’hui de se passer d’Internet ? (J’imagine que les gens qui participent à ce forum ne peuvent répondre « oui », sans quitter aussitôt la discussion ? :-).)
- Internet est-il dangereux, en particulier pour la vie privée ?
- Avec Internet, sommes-nous en train de changer de société ? Nous dirigeons-nous vers une société « de type 1984 » ?

Répondre à ce message
 
 Re: Internet est-il dangereux ?
Auteur: godzilla 
Date:   18-11-2007 08:18

Réponses :

- Oui
- Oui
- Virtuellement oui, actuellement non.




Cordialement.



Répondre à ce message
 
 Re: Internet est-il dangereux ?
Auteur: Emilia 
Date:   22-11-2007 16:34

Quant à moi, je me passe de l´internet à la maison, et aussi de la télé, du téléphone portable (avec ou sans l´internet).

J´ai fait de mon appartement une oase avec un champ électromagnetique minimal. Même mon répondeur automatique est interne (T-Net-box).

J´ai gardé mon radio avant-délugien avec des ondes courtes, sur lequel on peut écouter des stations très intéressantes.

Mes meubles sont de bois massif et quand je m´éveille je vois les buts des sapins, ce qui me donne l´envie de chanter: ej gorol ci jo gorol. ej spod samiuskich Tater ... ( je suis le montagnard, le montagnard, des propres Tatry)

On peut faire une visite par semaine dans un internet-café pour voir le courrier éléctronique et faire un tour des forums et c´est bien.

Le problème c´est l´abus et l´excès.
Voilà.

Répondre à ce message
 
 Re: Internet est-il dangereux ?
Auteur: Emilia 
Date:   22-11-2007 16:51

Encore une réfléxion:

Le problème pourrait être la flat-rate.

Si on introduisait une flat-rate pour le vin rouge en France, disons 100 euros par mois, et le vin rouge venait d´un robinet 24 heurs par jour, l´alcoolisme en France augmenterait en flèche.

Répondre à ce message
 
 Re: Internet est-il dangereux ?
Auteur: roland 
Date:   22-11-2007 17:26

Est-ce que la langue est dangereuse?

Et un couteau?
Et le vin?
Et les femmes?
Et les hommes?

En soi, bien sûr; en soi!

J'écris ça sans aller plus avant pour le moment.



Répondre à ce message
 
 Re: Internet est-il dangereux ?
Auteur: Emilia 
Date:   22-11-2007 17:38

On pourrait commencer en essayant de trouver quelque chose qui serait un beau exemple d´être dangereux en soi.

Une bombe atomique ?
Une drogue dure comme l´heroine ?

On pourrait en extraire une définition:
dangereux = ce qui a la capacité de nuir beaucoup, et d´échapper à la contrôle d´utilisateur

Selon cette définition les hommes (et encore plus les femmes) ne sont pas dangereux.

Le couteau et le vin oui.
La langue non.



Message modifié (22-11-2007 17:39)

Répondre à ce message
 
 Re: Internet est-il dangereux ?
Auteur: Gilles Plante 
Date:   22-11-2007 18:39

Emilia écrit:

> Une définition:
> dangereux = ce qui a la capacité de nuir beaucoup, et
> d´échapper à la contrôle d´utilisateur
>
> Selon cette définition les hommes (et encore plus les femmes)
> ne sont pas dangereux.

Alors, «encore plus les femmes» ont «la capacité de nuir beaucoup, et d´échapper à la contrôle d´utilisateur» ;-)

Évidemment, je suis d'accord.

GP

Répondre à ce message
 
 Re: Internet est-il dangereux ?
Auteur: Emilia 
Date:   22-11-2007 18:57

Gilles Plante a écrit:

> Emilia écrit:
>
> > Une définition:
> > dangereux = ce qui a la capacité de nuir beaucoup, et
> > d´échapper à la contrôle d´utilisateur
> >
> > Selon cette définition les hommes (et encore plus les femmes)
> > ne sont pas dangereux.
>
> Alors, «encore plus les femmes» ont «la capacité de nuir
> beaucoup, et d´échapper à la contrôle d´utilisateur» ;-)
>
> Évidemment, je suis d'accord.
>
> GP

Cher M. Plante,

vu avez übersehen les mots "ne .... pas".

L´interprétation correcte est donc:
encore plus les femmes NE sont PAS dangereuses.

Vous cherchez une blague à tout prix, même là où il n´y en a pas.

Une autre interprétation possible de vos propos:
en vous servant de ma définition provisoire vous constatez que les femmes sont dangereuses.

Ich muss darüber schlafen, vielleicht fällt mir morgen früh noch eine dritte Interpretation ein. :)



Message modifié (22-11-2007 21:25)

Répondre à ce message
 
 Re: Internet est-il dangereux ?
Auteur: Delaporte 
Date:   22-11-2007 19:58

Cher Jean Marie,

Il y a un passage dans Platon (je ne sais plus lequel) où il s’interroge sur les avantages et inconvénients de l’invention de l’écriture. Voici ce que personnellement je pourrais dire sur cette révolution :

D’un côté perte de l’im- médiateté des rapports humains directs, dégénérescence de la mémoire, abandon de la pédagogie de l’oralité. Disparition de la civilisation de la tradition orale (éthique).

D’un autre, multiplication de la mémoire stockée, facilité de communications, traces écrites des engagements et lois, etc. Médiatisation de la relation entre les interlocuteurs. Civilisation de l’écrit (juridique).

A mon avis, l’apparition de la civilisation du multi media représente une révolution au moins de ce niveau. On a comparé ce changement à celui de l’introduction de l’imprimerie, mais c’est, je pense, nettement insuffisant.

L’écrit a ceci de particulier qu’il s’adresse à la raison (lecture, compréhension) avant d’éveiller les passions, alors que l’audiovisuel procède exactement à l’inverse. Ceci va nécessairement entraîner d’importantes conséquences sur les comportements psychoaffectifs et rationnels des membres de la civilisation qui s’installe.

Par ailleurs, la faculté de truquer, modifier, embellir ou enlaidir les images et les sons même à l’insu du spectateur, va jeter le doute généralisé sur la crédibilité de ce qu’on voit et entend., ou à l’inverse permettre de puissantes manipulations d’opinion.

D’un autre côté, l’audiovisuel permet des découvertes de l’univers et de l’homme, ainsi que des émotions d’une qualité jamais atteinte jusqu’à présent, pour un public qui 100 ans auparavant n’en aurait jamais entendu parler.

Enfin, comme son nom l’indique, le multi média multiplie les intermédiaires entre les interlocuteurs. Bienfait ou méfait ? les deux sans doute.

Reste la question spécifique d’internet. D’un côté, internet redonne une chance à l’écrit, tout en favorisant l’image et le son. D’un autre, comme les écoutes téléphoniques, il devient un instrument d’espionnage généralisé et d’ingérence sans frein dans la vie privée des gens.

Nous dirigeons nous vers une société de type 1984 ? peut-être mais finalement 1984 n’a pas eu lieu.

Voilà, c’est vraiment tout en vrac !

Cordialement

L'animateur

Répondre à ce message
 
 Re: Internet est-il dangereux ?
Auteur: Emilia 
Date:   22-11-2007 20:17

Delaporte a écrit:

> D’un autre côté, l’audiovisuel permet des découvertes de
> l’univers et de l’homme, ainsi que des émotions d’une qualité
> jamais atteinte jusqu’à présent, pour un public qui 100 ans
> auparavant n’en aurait jamais entendu parler.
>

De quelles émotions parlez-vous, M. Delaporte ???

Répondre à ce message
 
 Re: Internet est-il dangereux ?
Auteur: Jean-Marie Brodin 
Date:   22-11-2007 22:17

Cher Guy, chère Emilia, cher Roland, cher Gilles, chers autres,

ce qui m'a le plus surpris, durant cette période de sevrage, c'est :

- 1) La tranquilité retrouvée au niveau familial en l'absence de toute connection.
- 2) Les "pressions" venant de différentes direction pour se réabonner.

Peut-être la sagesse vient-elle d'Emilia, et de son image de robinet de vin rouge : trouver un moyen d'avoir un accès limité en temps, et raisonnable.

Mon inquiétude est née de la combinaison de deux facteurs : la nécessité aujourdh'ui d'être connecté pour ne pas être marginalisé, et la difficulté à maîtriser la bête, du fait de la complexité des systèmes. Certes, 1984 n' a pas encore eu lieu, mais il y a déjà eu des tentatives, il y en a actuellement, et il y en aura encore dans le futur...


cordialement

Répondre à ce message
 
 Re: Internet est-il dangereux ?
Auteur: roland 
Date:   22-11-2007 23:03

La merveille, c'est que je puis T'écrire en cet instant et que Tu me lises
en cet instant.



Répondre à ce message
 
 Re: Internet est-il dangereux ?
Auteur: Gilles Plante 
Date:   22-11-2007 23:10



Emilia a écrit:

> Ich muss darüber schlafen, vielleicht fällt mir morgen früh
> noch eine dritte Interpretation ein. :)


Gute Nacht!

GP

Répondre à ce message
 
 Re: Internet est-il dangereux ?
Auteur: Delaporte 
Date:   22-11-2007 23:25

Chère Emilia,

Pour ma part, par exemple, je suis extrêmement sensible aux films animaliers, qui permettent de découvrir à portée de main, des espèces et des moeurs qu'on ne soupçonnerait même pas. Les cinéastes ont souvent l'art de nous montrer des beautés naturelles absolument stupéfiantes, auxquelles seuls quelques privilégiés auraient accès sans lui.

C'est un exemple parmi d'autres.

Cordialement

L'animateur

Répondre à ce message
 
 Re: Internet est-il dangereux ?
Auteur: Cristian de Leon 
Date:   23-11-2007 00:15

Jean-Marie Brodin a écrit:


> Certes, 1984 n' a pas encore eu
> lieu(...).

...Mais nous sommes en 2007 !!!

Répondre à ce message
 
 Re: Internet est-il dangereux ?
Auteur: roland 
Date:   23-11-2007 02:52

C'est peut-être- double hypothèse - parce qu'il n'a pas remarqué ou voulu relever l'erreur (ici, vingt-trois !) de l'animateur qui écrivait cent trente-neuf minutes Celsius plus tôt: finalement 1984 n'a pas eu lieu
Au rewel,

R



Répondre à ce message
 
 Re: Internet est-il dangereux ?
Auteur: roland 
Date:   23-11-2007 03:11

Christian, consultez entre autres sites où l'on en parle:
http://www.asso-chc.net/article.php3?id_article=153
On rapproche souvent "1984" de "Le meilleur des mondes" d'Aldous Huxley.



Répondre à ce message
 
 Re: Internet est-il dangereux ?
Auteur: Cristian de Leon 
Date:   23-11-2007 03:28

Ce n'était pas nécessaire mon cher Roland.

Répondre à ce message
 
 Re: Internet est-il dangereux ?
Auteur: Emilia 
Date:   23-11-2007 13:21

Quelqu´un qui poste encore au milieu de la nuit (à 3:11 par exemple), il est vraiment en danger grave ...
Èvidemment sa mère n´est pas là pour lui parler raison.

Répondre à ce message
 
 Re: Internet est-il dangereux ?
Auteur: roland 
Date:   23-11-2007 15:51

Tel était l'avis d'une mère aimante qui parfois put être jugée emmèrebêtante, qu'elle ait ou non parlé raison.
Ceci dit, chère Emilia, apprenez que je ne suis pas de ceux qui regrettent de ne pas être nés orphelins.



Répondre à ce message
 
 Re: Internet est-il dangereux ?
Auteur: Emilia 
Date:   23-11-2007 16:22

Je ne suis pas une mère, seulement une soeur aînée, ma belle-soeur parle raison à mon frère maintenant, j´espère.

C´est la pure solidarité humaine qui me fait faire une remarque quand je vois quelqu´un, une voix sur le forum, qui a l´air de se nuir.
Si une bonne samaritaine jette une bouteille par la fenêtre pour aider un alcoolique il est embêté au début ou même exaspéré, évidemment, mais plus tard peut-être il va dire merci.

Ma conscience m´oblige parfois de dire des verités désagréables.

Vous avez dormi combien d´heures, la dernière nuit ?
Vous vous sentez frais et plein d´énergie ?

Répondre à ce message
 
 Re: Internet est-il dangereux ?
Auteur: roland 
Date:   23-11-2007 17:54

Emilia,
Une soeur aînée est parfois comme une mère.
La solidarité pure et humaine est une grande valeur et il est
de bonnes samaritaines.
Vous ne m'êtes pas désagréable; vous exercez ma patience.
Cette nuit? Cette qestion! Bon, je vais me raconter.
Un peu moins que d'habitude: entre quatre et cinq heures.
Mais j'ai pu, aujourd'hui, faire une sieste de près d'une heure.
D'où un réservoir d'énergie. Et demain matin, je dormirai peut-être trois-quart d'heures dans un train.
Une anecdote: il y a quelques années, j'ai rencontré dans son couvent
un Dominicain sociologue. Lui ayant dit que j'avais lu un de ses travaux
jusque tard dans la nuit, il m'a répondu que c'était à ces moments-là
qu'il les écrivait.(Rires; peut-être pour la même... raison).
Laissez-moi vous dire que même dans ce domaine très limité,
il y a des choses que, je pense, vous ne pourriez comprendre.
Ah! si j'avais la tv je m'endormirais beaucoup plus tôt.
Je me suis endormi chez des amis pendant le Royal-Sarkozi.



Répondre à ce message
 
 Re: Internet est-il dangereux ?
Auteur: Emilia 
Date:   25-11-2007 11:56

à Rmès

Si quatre ou cinq heures vous suffisent, vous avez quelque chose en commun avec Mme Thatcher qui dormait quatre heures.

Quant à moi, je me sens plus semblable à Einstein, qui dormait 12 ou plus.

Chacun à sa façon.

Ceci dit, il m´arrive de rester perplexe devant l´un ou l´autre poste et de me demander quel cerveau somnambule (ou somnolant ?), privé de sommeil, a produit ce texte.

Bonne sieste de dimanche !

Répondre à ce message
 
 Re: Internet est-il dangereux ?
Auteur: Dominique 
Date:   01-12-2007 14:20

Après une petite semaine sans ordinateur, je reviens à ma drogue favorite.
Mais j'ai eu le temps de constater, une fois de plus (comme à chaque fois que l'objet est en réparation) à quel point la vie est agréable sans lui.
Au premier stade de l'addiction, internet sert à s'évader de la vie réelle. La vie virtuelle console de la vie réelle.
J'en suis au deuxième stade, où le processus s'inverse : c'est la vie réelle qui console de la vie virtuelle, laquelle entre temps a pris plus de réalité que la vie réelle.
Parfois, quand ça va mal dans les deux, et qu'aucune des deux ne repose de l'autre, ça devient difficile ! Il reste l'alternative entre la dépression et la prière.

J'ai lu ce fil avec intérêt. Les arguments qui ont été donnés en faveur d'internet ne sont que trop évidents : c'est certain qu'internet est génial, même plus génial que la vie réelle ! C'est pour ça que c'est dangereux ! Si c'était aussi ennuyeux que la télévision, ça ne poserait pas de problème. Et pourtant, il faut tâcher de ne pas oublier le devoir d'état (c'est ce que je me dis souvent...)

Répondre à ce message
 
 Re: Internet est-il dangereux ?
Auteur: roland 
Date:   01-12-2007 17:35

Après des années sans tv, je n' y suis point encore revenu, sinon par l'intermédiaire d'internet*.
J' ai eu le temps de constater que la vie est autre sans elle.
Au premier stade de l'addiction, internet sert à s'évader de la
vie réelle
, ai-je lu quelque part. :-)
La vie virtuelle console de la vie réelle ai-je lu ailleurs ( c-à-d à la ligne suivante).
Que penser de gens qui ne veulent pas recevoir certaines informations
qui sont tout sauf consolantes?

La vie virtuelle, consolation dangereuse; le danger n'était-elle pas déjà ailleurs (dans des livres par exemple; ou dans des conversations étant pour une part
de la mauvaise littérature?
J'ai lu également que l'on** avait lu ce fil avec intérêt et que
Les arguments qui ont été donnés en faveur d'internet ne sont que trop évidents : c'est certain qu'internet est génial, même plus génial que la vie réelle !
Internet ne ferait donc pas partie de la vie réelle?

il faut tâcher de ne pas oublier le devoir d'état (c'est ce que
je me dis souvent...)

Vous faites bien de le rappeler, Dominique.

Pas moyen, pour moi, d'aller plus avant que le 22 en find'après-midi.
* Internet permet de capter queleques journaux télévisés de quelques pays; et de sucrer les séquences indésirables, surtout par manque de temps.
** ce "on" désigne Dominique, et l' un ou l'autre dont moi, je présume.

Répondre à ce message
 
 Re: Internet est-il dangereux ?
Auteur: Dominique 
Date:   05-12-2007 20:06

roland a écrit:


> Au premier stade de l'addiction, internet sert à s'évader de
> la
> vie réelle
, ai-je lu quelque part. :-)
> La vie virtuelle console de la vie réelle ai-je lu
> ailleurs
( c-à-d à la ligne suivante).
> Que penser de gens qui ne veulent pas recevoir certaines
> informations qui sont tout sauf consolantes?

Je ne vois pas bien le rapport entre mes propos et les vôtres. Je reçois des informations dans la vie réelle, et d'autres sur internet. En sélectionnant mes sources d'informations, je peux en effet éviter celles qui me déplaisent ou m'ennuient. Qu'en penser ? Je ne sais pas ! Je me rappelle avoir lu un livre sur la dépression, où l'auteur disait que pour ménager ses faibles forces nerveuses, elle évitait les informations, mais elle avait au mur une grande carte du monde, et elle priait pour chaque pays. je trouve ça très bien. Mais je ne suis pas dans cette situation, et la vie réelle dont je parlais, ce sont plutôt des personnes.


> La vie virtuelle, consolation dangereuse; le danger
> n'était-elle pas déjà ailleurs (dans des livres par exemple; ou
> dans des conversations étant pour une part
> de la mauvaise littérature?

absolument. La lecture est une évasion, que j'ai aussi beaucoup pratiquée depuis que j'ai su lire.

> J'ai lu également que l'on** avait lu ce fil avec
> intérêt
et que
> Les arguments qui ont été donnés en faveur d'internet ne
> sont que trop évidents : c'est certain qu'internet est génial,
> même plus génial que la vie réelle !

> Internet ne ferait donc pas partie de la vie réelle?

évidemment internet fait partie de la réalité ! Ce que je veux dire, c'est que si un forum m'énerve (et c'est assez souvent), je peux éteindre mon ordinateur et ça n'existe plus. Bien sûr je continue à y penser, mais je ne suis pas obligée d'y retourner. Je n'ai pas de devoir envers les gens du monde virtuel.

Répondre à ce message
 Liste des forums  |  Vue en arborescence   Nouveau sujet  |  Anciens sujets 


 Liste des forums  |  Besoin d'un identifiant ? Enregistrez-vous ici 
 Connexion
 Nom utilisateur:
 Mot de passe:
 Retenir mon login:
   
 Mot de passe oublié ?
Veuillez saisir votre adresse e-mail ou votre identifiant ci-dessous, et un nouveau mot de passe sera envoyé à l'e-mail associé à votre profil.