Questions disputées

 
 
Charte du forum
 
agrandir
 Nouveau sujet  |  Remonter au début  |  Retour au sujet  |  Rechercher  |  S'identifier   Message précédent  |  Message suivant 
 Christianisme à Edesse (2/3)
Auteur: Epsilon/2 
Date:   30-12-2010 15:13

Doctrine de l’apôtre Addaï (abrégé Doctrine)

Le récit de la fondation de l’Eglise d’Edesse est légendaire … on le trouve dans un apocryphe chrétien la « Doctrine de l’apôtre Addaï » … dont Eusèbe de Césarée (Hist. Ecclé. I,13 ; II,1,6-7) en ferra l’écho (mais uniquement le premier état de cette légende) … via une « Chronique/archive d’Edesse » relatant l’histoire de Jésus avec le roi Abgar.

Selon ces récits … ce serait sous le Roi Abgar V Ukkama Bar Ma’nu qui régna deux fois (4 av JC à 7 ap JC puis de 13 à 50 ap JC) que le Christianisme aurait été prêché pour la première fois à Edesse par Addaï/Thaddée … dans la réalité il semble que ce soit sous Abgar IX (179-212) car c’est en 204 que ce roi se convertit au christianisme … suite à quoi le christianisme se développa autour d'Édesse et de nombreux monastères furent construits … il est aussi nommé « Christianisme syriaque » car d’expression syriaque.

L’élaboration de la Doctrine a dû être assez longue … on peut y voir, sur un fond de légendes du III siècle, un noyau originel de controverse antimanichéenne écrit au IV siècle, relu et réemployé dans la deuxième moitié du V siècle … à l’époque ou la ville est la capitale de la résistance antichalcédonienne … pour affirmer la légitimité apostolique des évêques monophysites d’Edesse.

Ainsi l’Eglise d’Edesse, dont le christianisme c’est progressivement formé à partir du III siècle, pour entrer au V siècle dans sa maturité, repense son origine pour l’ancrer dans la tradition apostolique.

La légende d’Edesse tient sa célébrité de ce qu’elle contient … une lettre du roi Abgar à Jésus, la réponse orale de ce dernier et la première mention littéraire du portrait du Seigneur conservé à Edesse … le succès de ce petit récit fut tel qu’il se diffusa en grec, en latin, en araméen, en géorgien, en copte, en éthiopien, en slave, en arabe, en persan, en roumain, en vieil irlandais … d’autre part, alors qu’à l’origine on n’avait qu’une seule lettre d’Abgar, on passa à une correspondance et à une réponse écrite de Jésus au roi.

Portrait de Jésus

L’icône d’Edesse (qui n’a rien, bien au contraire, de miraculeux) ferra l’objet de plusieurs développements littéraires … notamment dans les Actes grecs de Thaddée (nom grec de l’apôtre Addaï) … voir plus loin … qui ont une trame semblable, mais l’histoire du portrait du Christ y est miraculeuse … et picturaux, l’icône de l’encaustique du Sinaï, les peintures de Yougoslavie et le portrait de l’Escurial … et deviendra la source même « d’inspiration » sur l’authenticité du saint suaire de Turin (cher à notre ami Olivier).

Il est à noter, à ce propos, qu’au V siècle l’existence d’un portrait du Christ dans l’Eglise d’Eleuthéropolis a été supposée (voir Pseudo-Epiphane « Lettre à Jean de Jérusalem ») … dans ce cas, l’auteur de la Doctrine a peut-être récupéré cet élément au profit d’Edesse … il est a noter qu’Eusèbe ne parle pas de cette épisode du portrait.

Ainsi l’histoire du « portrait » tout comme celle de « l’invention de la Croix » devaient être des arguments en faveur du monophysisme … l’unique personne du Christ Dieu-homme a été visible de telle sorte qu’on a pu en peindre le portrait, et c’est bien elle qui a été crucifié en tant qu’homme et qui est ressuscité en tant que Dieu … quoi qu’il en soit, la présence littéraire du portrait et de l’histoire de la croix ne peut-être antérieure au V siècle.

L’invention de la Croix (au sens de découverte de relique) … ou histoire de Protonice [femme de Claude].

Le récit de l’invention de la croix distingue le Golgotha, le bois de la croix et le tombeau … en effet, le Golgotha ou Calvaire est le nom du lieu de la crucifixion depuis l’époque de Jésus … l’invention du Golgotha et du tombeau, grâce aux fouilles de l’évêque Macaire, a eu lieu sous Constantin qui ordonna aussitôt qu’on construise à côté une grande église (le Martyrium) solennellement consacrée le 13 septembre 335 … l’invention de la croix eut lieu plus tard, dans une autre grotte à proximité, toujours sous Constantin, d’après Cyrille de Jérusalem … qcq années après la construction du Martyrium un édifice (l’Anastasis) fut également élevé au-dessus du tombeau, et un baldaquin protégeait le Golgotha … par la suite, de nombreux remaniements ont modifiés les monuments et les ont intégré dans un vaste ensemble, le Saint-Sépulcre.

Dans les textes postérieurs, l’invention de la croix est attribuée à Hélène … elle est appelée « seconde invention de la croix » par les récits syriaques (l’invention par Protonice étant la première) … en effet, en syriaque, ces récits ont connu une diffusion autonome importante, parce qu’ils font partie des pièces utilisées dans les querelles christologiques … il est vraisemblable que le récit existait avant la finalisation de la Doctrine.

La Doctrine se présente comme une chronique, signée d’un certain Laboubna (§103), inconnu par ailleurs … d’une façon générale la chronique fut un genre fort prisé dans le monde Syriaque remontant à une très ancienne tradition Mésopotamienne (les archives royales ont joué de tout temps un grand rôle au PO) … la légende d’Abgar se situe délibérément dans cette continuité culturelle prestigieuse.

L’histoire se déroule le mercredi 12 avril 31, la veille de l’arrestation de Jésus … celui-ci se trouve chez Gamaliel (§3), personnage connu pour être intervenu en faveur des disciples (Act 5,34) … Jésus dispose alors d’une journée pour échapper (en répondant à l’invitation du roi d’Edesse) à ceux qui veulent sa mort … il s’agit ici d’Abgar V Oukama (Oukama signifie « noir », « bruni », « basané » ce surnom désigne un homme de peau foncé comme on en trouve dans certaines populations arabes … un développement grec de la légende d’Abgar l’a interprété comme le qualificatif d’un lépreux, précisant ainsi la maladie pour laquelle le roi fait appel à Jésus.

Il est vraisemblable que la Doctrine conserve à la fois deux traditions … l’une selon laquelle Jude Thaddée (l’apôtre appelé Lebbée dans certaines variantes de Mt (10,3) et Thaddée dans Mc (3,18)) aurait reçu la Syrie comme champ de mission … et l’autre, locale, attachée aux Actes d’Addaï et Mari (autre apocryphe syriaque oriental) pour qui ces deux apôtres sont les évangélisateurs de la Mésopotamie … signalons aussi qu’Addaï, l’apôtre associé au collège des douze, patronne plusieurs collections juridiques ecclésiastiques syriaques apocryphes appartenant à la Didascalie des apôtres (Œuvre d’un Syrien du début du III siècle).

Le personnage de Judas Thomas, qui envoie Addaï, est attesté par Eusèbe (I,13,11) et dans les Actes de Thomas … la Doctrine a dû rassembler et homogénéiser ces traditions plus ou moins divergentes.

(à suivre)


Epsilon



 Répondre à ce message  |  Liste des forums  |  Vue plane   Nouveau sujet  |  Anciens sujets 

 Sujets Auteur  Date
 Edesse  Nouveau
Epsilon/2 19-12-2010 12:30 
 Edesse Histoire (1/3)  Nouveau
Epsilon/2 19-12-2010 12:33 
 Re: Edesse Histoire (2/3)  Nouveau
Epsilon/2 20-12-2010 08:52 
 Re: Edesse Histoire (3/3)  Nouveau
Epsilon/2 21-12-2010 07:18 
 Re: Edesse  Nouveau
SAGRAMOR 19-12-2010 21:35 
 Re: Edesse  Nouveau
Epsilon/2 20-12-2010 08:12 
 Re: Edesse  Nouveau
SAGRAMOR 20-12-2010 16:41 
 Syriaque (1/4)  Nouveau
Epsilon/2 22-12-2010 08:01 
 Re: Syriaque (2/4)  Nouveau
Epsilon/2 27-12-2010 08:07 
 Syriaque (3/4)  Nouveau
Epsilon/2 28-12-2010 09:26 
 Syriaque (4/4)  Nouveau
Epsilon/2 29-12-2010 07:59 
 Re: Edesse  Nouveau
SAGRAMOR 27-12-2010 17:17 
 Re: Edesse  Nouveau
Epsilon/2 28-12-2010 09:21 
 Re: Edesse  Nouveau
Epsilon/2 29-12-2010 22:04 
 Re: Edesse  Nouveau
SAGRAMOR 30-12-2010 00:37 
 Re: Edesse  Nouveau
Epsilon/2 30-12-2010 09:43 
 Christianisme à Edesse (1/3)  Nouveau
Epsilon/2 30-12-2010 09:49 
 Christianisme à Edesse (2/3)  Nouveau
Epsilon/2 30-12-2010 15:13 
 Christianisme à Edesse (3/3)  Nouveau
Epsilon/2 30-12-2010 19:20 


 Liste des forums  |  Besoin d'un identifiant ? Enregistrez-vous ici 
 Connexion
 Nom utilisateur:
 Mot de passe:
 Retenir mon login:
   
 Mot de passe oublié ?
Veuillez saisir votre adresse e-mail ou votre identifiant ci-dessous, et un nouveau mot de passe sera envoyé à l'e-mail associé à votre profil.