Questions disputées

 
 
Charte du forum
 
agrandir
 Nouveau sujet  |  Remonter au début  |  Retour au sujet  |  Rechercher  |  S'identifier   Nouveau sujet  |  Anciens sujets 
 Les pas vers le bonheur
Auteur: Albertine 
Date:   18-12-2016 08:17

La lettre du grand portail parle de la recherche du bonheur.

Comment s´y approcher dans notre vie quotidienne ?

Une chose que j´ai découverte et qui fonctionne bien:
dans des situations agacantes il faut rester calme. Pour le faire je répète dans ma mémoire un passage du livre "Un amour de Swann" et la bonne humeur s´impose dans mon esprit.
J´ai appris un passage par coeur et j´envisage d´apprendre au moins quelques pages, pour diversifier un peu.

Un autre texte calmant les nerfs (pour les anglophones): All in the golden afternoon, full leisurly we glide ... et Shall I compare thee to a summer´s day.

Comment approchez-vous le bonheur dans votre vie ? Partagez vos expériences, svp.

Merci d´avance et à bientôt.

Répondre à ce message
 
 Re: Les pas vers le bonheur
Auteur: Olivarus 
Date:   18-12-2016 09:33

C'est une question assez mystérieuse.


Plus jeune, je ne croyais pas trop au bonheur. Trop contrarié par les souffrances de mes proches et leur impact caractériel sur ma sensibilité. les causes connues cela soulage. Connaître les causes est prioritaire.

La musique classique m'a soigné de beaucoup de tristesses. C'est un remède sans danger. La musique est une initiation au bonheur. Dieu nous veut mélomane. La vérité veut l'esthétique. Il y a une routine des vérités chéries qui tue l'enthousiasme. La fantaisie musicale rafraîchit les vérités sublimes. la musique sacrée...

On ne peut presque rien dire de délicat sans la discrétion musicale.

Depuis trente ans, je suis heureux par un mariage qui me rend heureux presque malgré mon scepticisme initial à priori. La loterie avec le bon numéro, les affinités électives sont mystérieuses et banales à la fois. La grâce étant un état dont personne ne peut s'affirmer possesseur sans outrecuidance, je préfère prétendre au heureux hasard.

Il y a un mystère du bonheur si j'en juge par les autres et leurs soucis parfois insurmontables.

Bonheur toujours fragile que les évènements peuvent toujours détruire...



Il faut cependant faire sa société des gens de bien et fuir les milieux malsains.


Il y a aussi le traité de la Béatitude auquel fait penser le texte de Guy Delaporte. J'ai tout lu chez Pinckaers pour comprendre Saint Thomas, sans contester mais avec la certitude que c'est la rampe non pas d'une pensée obligatoire mais le garde fou ou une bouée pour atteindre la fin heureuse. Une pédagogie du bonheur.


Cette joie nul ne peut me la ravir. Je suis donc débiteur de ceux qui n'ont pas ce bonheur.

La clé est d'aimer ses proches sans chercher à les changer. Dieu veut nous associer familialement à son amour, c'est une approche. Le paradis c'est les autres à condition de les laisser libres. C'est donc un combat subtil contre notre tendance profonde dénaturante possessive et vaniteuse.

Dieu qui est partout présent et aimant est partout silencieux.

Il attend de parfaits imitateurs. Nous sommes en permanence des petits qui doivent se montrer petits devant les autres. pas par fausse modestie mais par réalisme.

Les autres c'est sacré. Ils attendent nos actes.



Message modifié (18-12-2016 10:02)

Répondre à ce message
 
 Re: Les pas vers le bonheur
Auteur: Epsilon/2 
Date:   18-12-2016 10:08

Lao Tseu : "Il n'y a point de chemin vers le bonheur, le bonheur c'est le chemin."

Moralité : Le "bonheur" n'est pas un état mais une recherche d'instants particuliers ... il faut pour cela conditionner son cerveau à positiver qcq soit la méthode utiliser ... le "bonheur" en tant que but/chemin à atteindre/entreprendre nécessité un effort de la volonté.


Cordialement, Epsilon



Répondre à ce message
 
 Re: Les pas vers le bonheur
Auteur: Albertine 
Date:   18-12-2016 11:35

M. Olivarus, je vous remercie de votre témoignage.

La musique exprime des sentiments des humains, des constelations de sentiments. C´est pourquoi elle semble avoir un si fort appel à nous.
On se sent compris en écoutant les mêmes sentiments dans une sorte de mirroir sonore.

Quant à la liberté, votre ami Godzilla ne serait pas d´accord, il insiste sur la correction du frère qui se trompe.
Dites vous qu´il faut laisser aux frères et aux soeurs la liberté de se tromper et de piétinner sur des voies difficiles ?

M. Epsilon,
pourriez vous nous dire quelques exemples qui illustrent la vérité du dicton du grand Chinois ?
Je vous remercie de votre attention bénévole.



Message modifié (18-12-2016 11:37)

Répondre à ce message
 
 Re: Les pas vers le bonheur
Auteur: Olivarus 
Date:   18-12-2016 13:53

Albertine a écrit:


> Quant à la liberté, votre ami Godzilla ne serait pas d´accord,
> il insiste sur la correction du frère qui se trompe.

Il a raison car c'est aimer le frère que de corriger son erreur et lui de corriger la nôtre, tout est dans la manière de faire...

Hélène ma petite élève écrit la semaine dernière Jaces Coeur sur son contrôle d'histoire, je lui fais écrire Jacques Coeur. Elle sait que je l'aime et la corrige. L'enfant n'est pas idiot... mais elle veut que je sois un père de substitution ou un grand frère.


> Dites vous qu´il faut laisser aux frères et aux soeurs la
> liberté de se tromper et de piétiner sur des voies difficiles.

Je me méfie du démon du bien qui nous pousserait à conseiller là où nous devrions rester réservés et à ne pas conseiller là où il le faudrait.

Dieu aime notre liberté spirituelle, aimons celle des autres.

Dieu séducteur, soyons le un peu...


Non explorare libertatem.



Message modifié (18-12-2016 14:02)

Répondre à ce message
 
 Re: Les pas vers le bonheur
Auteur: Epsilon/2 
Date:   18-12-2016 15:55

En ce sens que le « bonheur » est un voyage mais pas une destination de plus il est plus ou moins relatif à chacun de nous … comme le dit tj Lao Tseu « Le bonheur repose sur le malheur ; le malheur couvre sous le bonheur ».

Par exemple un mariage et/ou un bébé nous couvrent effectivement de « bonheur » mais aussi du « malheurs/frustrations » (maladie, infidélité, échec scolaire, manque d’argent …) ce n’est donc pas un « état » … il faut donc prendre le « bonheur » à l’instant présent car l’avenir est plein de défis/obstacles/épreuves etc.

Il n’y a donc pas de « chemin » vers le « bonheur » mais que ce dernier est bien l’instant présent c-à-d le « chemin » lui-même … c’est cela (un sourire d’enfant, une musique, une citation, un bon vin/fromage etc etc) qu’il faut saisir et si possible partager et qui sera d’autant plus fort que nous en savons le caractère éphémère.


Cordialement, Epsilon



Répondre à ce message
 
 Re: Les pas vers le bonheur
Auteur: Stagire 
Date:   18-12-2016 19:14

Albertine a écrit:

> La lettre du grand portail parle de la recherche du bonheur.
> Comment s´y approcher dans notre vie quotidienne ?

Aristote, le grand philosophe, écrit dans Physique IV, 222b 15-29 :

Mεταβολὴ δὲ πᾶσα φύσει ἐκστατικόν. Ἐν δὲ τῷ χρόνῳ πάντα γίγνεται καὶ φθείρεται· διὸ καὶ οἱ μὲν σοφώτατον ἔλεγον, ὁ δὲ Πυθαγόρειος Πάρων ἀμαθέστατον, ὅτι καὶ ἐπιλανθάνονται ἐν τούτῳ, λέγων ὀρθότερον. Δῆλον οὖν ὅτι φθορᾶς μᾶλλον ἔσται καθ' αὑτὸν αἴτιος ἢ γενέσεως, καθάπερ ἐλέχθη καὶ πρότερον (ἐκστατικὸν γὰρ ἡ μεταβολὴ καθ' αὑτήν), γενέσεως δὲ καὶ τοῦ εἶναι κατὰ συμβεβηκός. Σημεῖον δὲ ἱκανὸν ὅτι γίγνεται μὲν οὐδὲν ἄνευ τοῦ κινεῖσθαί πως αὐτὸ καὶ πράττειν, φθείρεται δὲ καὶ μηδὲν κινούμενον. Καὶ ταύτην μάλιστα λέγειν εἰώθαμεν ὑπὸ τοῦ χρόνου φθοράν. Οὐ μὴν ἀλλ' οὐδὲ ταύτην ὁ χρόνος ποιεῖ, ἀλλὰ συμβαίνει ἐν χρόνῳ γίγνεσθαι καὶ ταύτην τὴν μεταβολήν.
http://remacle.org/bloodwolf/philosophes/Aristote/phys419.htm

J. Barthélémy Saint-Hilaire traduit :

«25. Or, tout changement est, par sa nature même, cause d'un dérangement; c'est dans le temps que toutes choses naissent et périssent. Aussi a-t-on dit parfois que le temps est tout ce qu'il y a de plus sage et de plus savant; mais Paron, le Pythagoricien avait peut-être plus raison de dire que le temps est tout ce qu'il y a de plus ignorant; car c'est avec le temps qu'on oublie tout. En soi, en effet, le temps est bien plutôt cause de ruine que de génération, ainsi que je l'ai déjà dit; car le changement pris en lui-même est toujours un dérangement de ce qui a été ; et ce n'est qu'indirectement que le temps est cause de la génération et de l'être, Une preuve bien suffisante c'est que rien ne peut naître sans éprouver une sorte de mouvement et d'action, tandis qu'une chose peut au contraire périr, sans le moindre mouvement; et c'est là surtout ce qu'on entend par la destruction que cause le temps. Néanmoins et à vrai dire ce n'est pas même le temps qui produit cette destruction, et c'est seulement que ce changement-là, aussi bien que les autres, se produit dans le temps.»

Il s’ensuit que la joie de Noël, qui est promesse d’un au-delà du temps, ne doit pas nous faire oublier que le souhait d’une bonne et heureuse année «dans le temps» où «toutes choses naissent et périssent» est assujetti à la règle de «la destruction que cause le temps».

«Tout finit par aller mal; c’est une question de temps.»

Cordialement

Répondre à ce message
 
 Re: Les pas vers le bonheur
Auteur: Albertine 
Date:   19-12-2016 14:50

Merci, chers amis.

Comment donc arranger les circonstances pour qu´une heure soit bonne plutôt que mal ou mauvaise ?

L´heure présente chez vous est-elle suffisamment bonne ? On peut toujours l´améliorer un peu en goûtant des nourritures délicieuses par exemple . Un cadeau du Dieu, ainsi que notre corps.

On amène donc la nourriture bonne (un cadeau du Dieu) à notre corps (un autre cadeau du Dieu) et l´heure devienne bonne, et c´est donc le bonheur terrestre.



Message modifié (19-12-2016 14:51)

Répondre à ce message
 
 Re: Les pas vers le bonheur
Auteur: Albertine 
Date:   19-12-2016 20:11

Les gens qui se lèvent de bonne heure sont heureux, ont donc beaucoup d´heures à leur disposition qu´ils peuvent remplir de bonté avec un peu de bonne chance.

En d´autres langues un homme heureux c´est un homme qui a de la chance donc c´est un chanceur ou un homme chanceux.

En d´autres langues encore on est un beatus.
Auquel Dieu est favorable.

En italien on est felice, la racine de ce mot m´échappe.

Les langues influencent notre vue des choses, donc on n´est pas heureux de la même facon dans tous les pays et régions, il me semble.

Répondre à ce message
 
 Re: Les pas vers le bonheur
Auteur: Delaporte 
Date:   19-12-2016 21:01

En français, nous avons :

- Heur,
Par exemple, dans l’expression “j’ai eu l’heur de vous plaire”, c’est-à-dire la bonne fortune, la chance de vous plaire. Heur vient du latin “augurium” qui veut dire augure, c’est-à-dire présage, en bonne part. Heur a donné bonheur et malheur.

- Joie,
Vient du latin “jocosus”, plaisant, farceur, qui a donné “jucundus” joyeux (joke, en anglais). En France, nous avons la célèbre Joconde, au sourire énigmatique

- Béatitude,
Vient du verbe latin “beare” et signifie bonheur plénier et repos de l’âme

- Félicité,
A peu près le même sens que béatitude. Vient du latin “felix”, qui signifie fécond, fertile

D’autres synonymes : aise, allégresse, bien-être, contentement, délice, enchantement, euphorie, plaisir, réjouissance, ravissement …

Pour Aristote, le bonheur proprement humain réside dans l’amitié entre gens de bien. Le traité qui l’étudie est absolument central dans l’Ethique à Nicomaque et demeure un des sommets immortels de la pensée humaine ; Aristote aborde ensuite le bonheur surhumain qui consiste en une tentative d’amitié avec Dieu (c’est la motivation profonde de la Métaphysique).

Il est symptomatique que dans la IIa IIæ (deuxième tome de la deuxième partie) de la Somme théologique, consacrée aux chemins surnaturels du bonheur et du malheur, saint Thomas ne traite qu’à peine de l’amitié, pourtant si fondamentale pour Aristote. Cependant, qui lit attentivement le traité de la Charité s’aperçoit qu’il est construit de façon très comparable. La Charité est au fond une sublimation de l’amitié humaine pour autrui et pour Dieu.

Cordialement

L'animateur

Répondre à ce message
 
 Re: Les pas vers le bonheur
Auteur: Albertine 
Date:   21-12-2016 14:03

Merci, M. Delaporte, on voit plus clair grâce à vous.

Le mot grec chez Aristote c´était eudaimonia.

Le démon donc l´esprit des sentiments positifs.

On peut essayer de faire appel à ce démon ou cet esprit des sentiments positifs.

Un autre mot qui vient à l´esprit quand on contemple le bonheur c´est l´enthousiasme.

Répondre à ce message
 
 Re: Les pas vers le bonheur
Auteur: Zarbor Zarvaj 
Date:   21-12-2016 18:13

Epsilon/2 a écrit:

> Lao Tseu : "Il n'y a point de chemin vers le bonheur, le
> bonheur c'est le chemin."


Le bonheur est au terme, dans la Gloire.

Répondre à ce message
 
 Re: Les pas vers le bonheur
Auteur: Epsilon/2 
Date:   21-12-2016 19:27

Joyeux Noël, en attendant, c'est que du bonheur ;-)


Epsilon



Répondre à ce message
 
 Re: Les pas vers le bonheur
Auteur: Albertine 
Date:   04-01-2017 18:36

Le bonheur c´est le chemin.

Le malheur devrait donc être le pétinement sur place, sans pouvoir cheminer plus.
La détresse et le désespoir qui nous rendent inertes.

Le chemin peut aussi être faux ou mauvais et finir dans un désastre.

Le bonheur c´est le chemin juste et bon.

Et si on en voit plusieurs ?

Répondre à ce message
 
 Re: Les pas vers le bonheur
Auteur: Olivarus 
Date:   05-01-2017 09:57

Albertine a écrit:

> Le bonheur c´est le chemin.

> Le bonheur c´est le chemin juste et bon.
>
> Et si on en voit plusieurs ?

Il y a la liberté entre deux biens équivalents et la vocation à la perfection. "Soyez parfaits comme votre Père du Ciel est parfait".

Choisissons librement ce qui plaît à Dieu et Dieu partagera notre béatitude.

"Aime et fais ce que voudra."

Dieu est jaloux de notre amour qui exige notre liberté spirituelle.

Dieu n'est pas tyrannique mais amoureux.

Cordialement

Répondre à ce message
 
 Re: Les pas vers le bonheur
Auteur: Albertine 
Date:   08-01-2017 08:39

Merci, M. Olivarus.

Je me demande aussi si le bonheur peut être un accidens d´une personne par nature optimiste et croyante.

Répondre à ce message
 Liste des forums  |  Vue en arborescence   Nouveau sujet  |  Anciens sujets 


 Liste des forums  |  Besoin d'un identifiant ? Enregistrez-vous ici 
 Connexion
 Nom utilisateur:
 Mot de passe:
 Retenir mon login:
   
 Mot de passe oublié ?
Veuillez saisir votre adresse e-mail ou votre identifiant ci-dessous, et un nouveau mot de passe sera envoyé à l'e-mail associé à votre profil.